Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘L’ombre d’Oscar Wilde’

Vittorio Matteo Corcos - Signora Con Ombrellino

Vittorio Matteo Corcos. Signora Con Ombrellino.

Chers Amis,

Et si vous preniez douze petites minutes de votre temps pour laisser apparaitre -dans votre imaginaire- ce qui a été joué au théâtre du Nord-Ouest à Paris « L’Ombre d’Oscar Wilde »… ?

Une pièce qui va être reprise parce que, même si l’on ne peut qu’entrevoir les problématiques dans cette bande-annonce, elle est furieusement d’actualité et surtout, les comédiens me laissent comme une mélancolie heureuse, vous savez, cet oxymoron qui donne tout simplement envie qu’ils reprennent tout pour Wilde, pour eux, pour moi, pour une liberté d’être et de faire très wildienne toujours…

C’est ici : https://vimeo.com/59169590

Merci pour vos commentaires !

Lou FERREIRA

Childe HASSAM - Parade d'Attelages sur les Champs Elysées

Publicités

Read Full Post »

Bonjour à tous !

Demain : JEUDI 21 JUIN et MERCREDI 27 JUIN ce sont les dernières au théâtre du Nord-Ouest de l’Ombre d’Oscar Wilde !
Ces deux représentations ont lieu à 19h.

Et voici un article qui m’a été expédié par une inconnue, je ne résiste pas au plaisir (pas seulement nombriliste !) de le reprendre ici :

 » L’ombre d’Oscar Wilde

Oscar Wilde est attaqué en justice pour  » actes indécents « .

De Lou Ferreira
Mis en scène par Célia Clayre
Avec Jean Dominique Peltier, Marie Véronique Raban, Eric Geynes/Olivier Bruaux/JulianWest, Didier Morvan, Sylvain Lablée, Bertrand Monbaylet, Bernard Maltère, Hélène Laurca/Rosa Ruiz.

Octave Mirbeau reçoit chez lui Frank Harris, Laurent Tailhade, André Gide, Jules Renard, Edmond de Goncourt, Rachilde, pour organiser la défense de l’auteur de Dorian Gray.
Ne manquez pas ce magnifique spectacle de Lou Ferreira qui nous plonge dans le salon d’Alice et Octave Mirbeau, dans leur intimité et leur cercle amical où les critiques vont bon train.
Nous sommes à la fin du 19 ème siècle et le procès d’Oscar Wilde suscite bien des passions et discussions. La jalousie littéraire n’est pas absente de ces échanges et l’objectivité n’a pas sa place là où se joue l’avenir d’un homme.
Un très beau moment de théâtre qui vous laissera le temps demain jeudi 21 de profiter ensuite tranquillement de l’ambiance de la fête de la musique
Lou Ferreira philosophe, dramaturge est spécialiste de Wilde.

Si vous ne connaissez pas le Théâtre du Nord Ouest c’est aussi un lieu à découvrir ! Joëlle V.

VENEZ !

Read Full Post »

J’ai rencontré Gyles Brandreth à deux reprises, et la dernière fois que je l’ai croisé, c’était pour ma lecture de « L’ombre d’Oscar Wilde » au théâtre du Nord-Ouest. Cet homme, d’une délicatesse humaine inouïe, est venu écouter mon texte.
Hallucinant….
Quel écrivain à succès me ferait cet honneur en France ? Vous riez, mais il suffit d’être secrétaire dans une émission de télévision pour se croire star. Hilarant en effet.
Gyles Brandreth a vendu des milliers d’exemplaires de ses quatre romans « policiers », traduits dans le monde entier et en France dans la collection 10 / 18 en particulier :


« Oscar Wilde et le jeu de la mort »


 » Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles  »

« Oscar Wilde et le nid de vipères »

« Oscar Wilde et le cadavre souriant »

A partir de détails infimes et intimes sur la vie même de Wilde, ses fréquentations (lieux et amis), et la coïncidence de nombreux faits de son existence avec les intrigues judicieusement ficelées, Gyles Brandreth a réalisé le rêve de nombreux admirateurs du dramaturge irlandais : le ramener à la vie avec un luxe de précisions et d’intrigues policières qui ont plu et plairont également à ceux qui ne s’intéressent pas nécessairement au poète.
C’est tout simplement impressionnant…

De plus, en décembre dernier (peut-être me confirmera t-il qu’il existe d’autres dates ?), il a interprété le rôle de Lady Bracknell dans  » The importance of being Ernest » à Londres : Un succès !

Voici deux portraits de cet homme admirable, fin et amusant :

et l’affiche le représentant en Lady Bracknell :

Voir son site / Blog : gylesbrandreth.net

Comme j’aurais aimé applaudir l’homme, le comédien et l’auteur …!

Lou

Read Full Post »


Photo extraite du blog : unepenseedesmots.centerblog.net

Pourquoi être toujours dans une humilité affichée ? Il y a des jours (rares) où l’on est en droit d’être en accord avec les belles choses que l’on dit et écrit sur votre façon de vivre le théâtre et l’art.

Alors, en voici deux (sur billet réduc certes, mais elles ont aussi leur justification !)
(pas celles sur les lectures de l’année dernière, cliquez sur « voir autres critiques » )

evtcrit.htm?tout=1&tri=G&crit=1#crit

Merci à Tous et au 7 Mai pour la prochaine représentation !

Lou Ferreira

Read Full Post »

Voici 3 photographies de la première de l’ombre d’Oscar Wilde dans ce théâtre d’art et d’essai à Paris :

Marie Véronique RABAN (Alice Mirbeau) et Bernard Maltère (Edmond de Goncourt)

Hélène Laurca (Rachilde), Didier Morvan (Laurent Tailhade), Bernard Maltère (Edmond de Goncourt)

Jean-Dominique Peltier (Octave Mirbeau), Bernard Maltère (Edmond de Goncourt)

Ils ont été à la hauteur de mes espérances, et elles sont exigeantes. Le texte était difficile, mais pour cette première de « L’ombre d’Oscar Wilde » hier au Théâtre du Nord- Ouest, la salle était pleine et l’enthousiasme sincère.
Merci à tous ces professionnels qui ont tout donné… et donneront encore à vous tous qui irez les voir (en dehors du 1 mai évidemment ) les :

MERCI A VOUS TOUS ET A BIENTOT AU 19ème SIECLE !

LOU FERREIRA

Read Full Post »

Si j’ai écrit une pièce de théâtre dont Octave Mirbeau est le personnage central, c’est parce qu’il a soutenu la cause de Wilde lorsque le poète a été condamné en Mai 1895 pour « actes indécents » à deux années de travaux forcés. Mais pas seulement Wilde.
Octave Mirbeau a défendu les anarchistes (Jean Grave, Vaillant…), il a découvert Rodin, Camille Claudel, knut Hamsun, et il a pris des positions politiques visionnaires.
Ce grand journaliste et écrivain est aujourd’hui porté par un homme passionné et passionnant: Pierre Michel (son épouse Janie Michel est une des premières féministes militante des années 60).
Depuis plus de 20 ans, Pierre a développé une association qui compte des centaines d’adhérents très actifs, il vient publier le dictionnaire Octave Mirbeau qui a obtenu ( c’est une amusante coïncidence …) le prix Oscar Wilde par Noël Godin dans le mensuel Siné Hebdo :

 » Prix Oscar Wilde

Dictionnaire Octave Mirbeau, orchestré par Yannick Lemarié et Pierre Michel, L’Age d’Homme et Société Octave-Mirbeau. Les aficionados du pharamineux polémiste-romancier-critique d’art-agitateur-dramaturge anarchiste Mirbeau (1848-1917), surnommé « l’imprécateur au cœur fidèle », peuvent à peine croire que ce colossal ouvrage existe réellement. Et qu’il est encore mieux, plus important et emportant, plus exhaustif, plus tranche-dedans que tout ce qu’on pouvait espérer. Le seul hic, c’est que, vu son poids, pour le chauffer à la Fnac, il va falloir être très imaginatif.
 »

Noël Godin : nos-anti-prix-litteraires-malotrus-2011-second-episode

Si vous souhaitez connaitre cette belle âme , il n’ y a qu’un site où vous trouverez toutes les informations les plus complètes sur l’homme et l’oeuvre : www.mirbeau.org

C’est celui-là !

Lou Ferreira

Read Full Post »