Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Gyles Brandreth’

Sir Arthur Conan Doyle : photo extraite du site larousse.fr

Chers Amis, Voici une courte biographie de cet auteur que j’ai pu trouver dans le très sérieux site

biblio_doyle.pdf

Cet extrait est correctement rédigé, c’est pourquoi je vous le propose pour ensuite vous mettre les liens des deux sites les plus intéressants -actualisés-, de langue anglaise et française.

Bibliothèque nationale de France
direction des collections
département Littérature et art
Avril 2010

ARTHUR CONAN DOYLE (1859-1930)

(Bibliographie sélective)

« Arthur Conan Doyle (1859-1930) est avant tout connu comme le créateur de Sherlock Holmes (inspiré, dit-on, par un de ses professeurs à la Faculté de médecine) et de son compère le docteur Watson. Les aventures du détective de Baker Street, publiées principalement dans le Strand Magazine, sont rassemblées dans plusieurs recueils (The Adventures of Sherlock Holmes, 1892 ; The Memoirs of Sherlock Holmes, 1894 ;The Hound of the Baskerville, 1901) et ont donné lieu à d’innombrables adaptations cinématographiques et télévisées. Le succès de Holmes est tel qu’il a éclipsé quelque peu l’oeuvre et la vie de son auteur. Né en Ecosse, Conan Doyle s’embarque comme médecin de bord à destination de l’Afrique après ses études, avant de s’installer dans le sud de l’Angleterre pour exercer la médecine pendant huit ans.
Il est l’auteur prolifique de romans historiques qui lui tenaient beaucoup à coeur (The Exploits of Brigadier Gerard – 1896 – d’après la vie du général d’Empire Gérard ; Sir Nigel, 1906), et de romans d’aventure (The Lost World – 1912 – première des aventures de son second héros le plus connu, le Professeur Challenger). Ces oeuvres sont significatives du goût de l’époque pour le mystère, l’action et l’exotisme, à l’heure où l’Empire fait rêver les Anglais de terres lointaines.

S’étant rendu au Soudan et en Afrique du Sud, Doyle publie également des pamphlets retentissants à son époque (The great Boer War, 1900 ; The War in South Africa, 1902, soutenant l’action britannique dans sa guerre contre les Afrikaners en Afrique du sud), dénonce la situation au Congo colonial (The Crime of the Congo, 1909), réalise des reportages sur la campagne des Flandres pendant la Première Guerre mondiale (The British Campaign in France and Flanders, 1914-1918). Dans le domaine judiciaire, par deux fois, ce passionné de faits divers mène l’enquête et fait innocenter des innocents condamnés injustement, dans les affaires Edalji et Slater ; à plusieurs reprises, il est candidat – malheureux – aux élections législatives. A la fin de sa vie, marqué par les deuils familiaux, Doyle se passionne pour le spiritisme et les contacts avec le monde surnaturel (Psychic Experiences, 1925) (…) ».

Illustration extraite du site / blog : livresdemalice.blogspot.com

Pour partir à la recherche de documents intéressants sur Conan Doyle voici le site en Anglais qui me parait tout à fait sérieux (et beau) : index.htm

Et un site en Français (plus intéressé par le personnage de Sherlock Holmes ), mais Doyle n’est pas oublié !

www.sshf.com

N’oubliez pas que Monsieur David Charles ROSE travaille également en collaboration avec plusieurs universitaires, sur cet auteur qui nous est cher : voir mon article sur la Société Oscar Wilde Française et « The Oscolars » :

de-the-oscolars-a-la-rue-des-beaux-arts-hommage-a-oscar-wilde

Et notre ami Gyles Brandreth avec ses intrigues originales mettant en scène, Oscar Wilde et Conan Doyle : re-voici mon article

oscar-wilde-reincarne-sous-la-plume-de-gyles-brandreth

A BIENTOT !

Lou Ferreira

Read Full Post »

J’ai rencontré Gyles Brandreth à deux reprises, et la dernière fois que je l’ai croisé, c’était pour ma lecture de « L’ombre d’Oscar Wilde » au théâtre du Nord-Ouest. Cet homme, d’une délicatesse humaine inouïe, est venu écouter mon texte.
Hallucinant….
Quel écrivain à succès me ferait cet honneur en France ? Vous riez, mais il suffit d’être secrétaire dans une émission de télévision pour se croire star. Hilarant en effet.
Gyles Brandreth a vendu des milliers d’exemplaires de ses quatre romans « policiers », traduits dans le monde entier et en France dans la collection 10 / 18 en particulier :


« Oscar Wilde et le jeu de la mort »


 » Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles  »

« Oscar Wilde et le nid de vipères »

« Oscar Wilde et le cadavre souriant »

A partir de détails infimes et intimes sur la vie même de Wilde, ses fréquentations (lieux et amis), et la coïncidence de nombreux faits de son existence avec les intrigues judicieusement ficelées, Gyles Brandreth a réalisé le rêve de nombreux admirateurs du dramaturge irlandais : le ramener à la vie avec un luxe de précisions et d’intrigues policières qui ont plu et plairont également à ceux qui ne s’intéressent pas nécessairement au poète.
C’est tout simplement impressionnant…

De plus, en décembre dernier (peut-être me confirmera t-il qu’il existe d’autres dates ?), il a interprété le rôle de Lady Bracknell dans  » The importance of being Ernest » à Londres : Un succès !

Voici deux portraits de cet homme admirable, fin et amusant :

et l’affiche le représentant en Lady Bracknell :

Voir son site / Blog : gylesbrandreth.net

Comme j’aurais aimé applaudir l’homme, le comédien et l’auteur …!

Lou

Read Full Post »