Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘berthe morisot’

Sophie Anderson - An Autumn Princess

Sophie Anderson – An Autumn Princess

CHERS AMIS,

Je sais que l’on conteste de moins en moins la place et la reconnaissance faite aux artistes féminines aujourd’hui (comme c’est gentil…), mais je suis tout même assez sidérée de réaliser qu’il existait de nombreuses femmes qui peignaient sous l’inspiration -certes- de quelques « maîtres » fin-de siècle, mais de là à ne jamais en avoir entendu parler, c’est toujours un peu agaçant. Ou bien suis-je distraite ?

Il y a par exemple Sophie Anderson — (1823 à Paris † 1903 à Falmouth, Angleterre) — qui aimait dessiner les enfants (bon, ce n’est pas d’une folle originalité), mais elle fut classée à partir de 1854 dans le mouvement préraphaélite…)

Par exemple :

96px-SophieAndersonTakethefairfaceofWoman

Sophie Anderson:Take the fairface of Woman

Ou Encore :

Sophie Anderson - The Head Of a Nymph

Sophie Anderson – The Head Of a Nymph

MAIS il y a aussi (entre autres !), Eva Gonzalès ( artiste peintre impressionniste française, née le 19 avril 1849 à Paris où elle est morte le 6 mai 1883).

Eva Gonzalès - Tea

Eva Gonzalès – Tea

Présentée par Alfred Stevens à Édouard Manet, elle entra sans son atelier en 1869 et y rencontra Berthe Morisot, Elle servit fréquemment de modèle pour les membres de l’école impressionniste. Elle reçut les éloges d’Émile Zola et Jules-Antoine Castagnary (critique d’art et journaliste français).

Elle s’est retirée à Dieppe pendant la guerre franco-prussienne de 1870, et y peignit des tableaux assez sombres.

Eva Gonzalès meurt d’une embolie le 6 mai 1883, à l’âge de 34 ans, peu de temps après avoir accouché d’un fils…

Eva Gonzalès - Joueuse de Harpe

Eva Gonzalès – Joueuse de Harpe

Et pour finir : Eva Gonzalès - A Loge in The Thèâtre Des Italiens 1874

Eva Gonzalès – A Loge in The Thèâtre Des Italiens 1874

Je me contente de quelques aperçus, mais cela fait partie aussi d’une vie d’esthète : passer des concepts philosophiques, aux dialogues destinés au théâtre, et à ce plaisir de fumer la pipe devant un parterre de fleurs entre deux œuvres picturales féminines et de belles compagnies non pédantes…

A demain !

LOU FERREIRA

Read Full Post »

Coco Chanel.

(Un petit signe à Mademoiselle Chanel avant de lui consacrer dans les prochaines semaines un article).

Ce soir, je tiens à faire une sorte de rappel – tout en rendant hommage – aux sites et aux blogs dont je respecte absolument le travail.
Je vais rappeler l’évolution de certains d’entre eux. Je pense réellement que leurs articles, leurs idées, leur art nous épanouissent tous et que nous sommes loin d’en avoir fait le tour…! Ce site nôtre est celui qui part à la recherche des travaux de tous les amoureux fin-de-siècle (entre autre) et qui propose , je le rappelle, des activités et des réflexions esthétiques et philosophiques wildiennes sur tout ce qui se propose à nos sens.

Mais à tous nos amis également :

Tout d’abord, je salue Mademoiselle Ariane Charton qui non seulement anime avec Karen Malka des soirées littéraires à L’entrepôt à Paris, mais surtout, elle tient avec intelligence et finesse ses articles dont le dernier en date est :

blondin-lalcool-et-la-rentree-litteraire  » LES ÂMES SENSIBLES  »

Berthe Morisot.

Ensuite Mademoiselle Aurore Mosnier qui travaille avec bonheur sur toutes les expositions à ne pas manquer, et sur tous ces monuments parisiens (et européens !) que nous n’avons pas nécessairement eu l’occasion de voir ou de comprendre : voici le dernier en date ! : Le Diable bâtisseur : l’exemple du pont Valentré

(D’ailleurs, toutes les images des peintures de Berthe Morisot me permettent de rappeler que son article sur « La Morisot » est très instructif évidemment).

Berthe Morisot.

Ensuite, je vous rappelle le travail précieux de la Société Oscar Wilde Française et qui poursuit, entourée d’universitaires motivés, une route parsemée de lys en l’honneur de ce cher Oscar ! J’avais consacré cet article avec leurs références incluses : de-the-oscolars-a-la-rue-des-beaux-arts-hommage-a-oscar-wilde

Berthe Morisot.

Je suppose que vous n’avez pas non plus oublié la délicatesse du beau site épuré de Monsieur Pierre de Bonneuil, ses recherches et ses pensées voyagent toujours, il m’en tient informé : C’est ici : www.pierredebonneuil.fr

Et un article intéressant dont il vient de m’informer l’existence (une belle contribution…) :
a-journal-of-elegance-monsieur-magazine

POUR VOUS MESSIEURS ! (avant tout ?)

Et puis les dessins et autres travaux du sympathique aristocrate (ce n’est absolument pas un pléonasme) Massimiliano Mocchia Di Coggiola : Régalez-vous toujours ! : disegni

Emile Vernon.

Mon ami, le sulfureux et intransigeant Patrick Cardon qui continue d’enrichir nos bibliothèques et nos esprits avec les questions sur / et pour la littérature homosexuelle : gaykitschcamp.blogspot.fr

Berthe Morisot.

Je rappellerai l’actualité d’autres artistes et écrivains très bientôt également !

SANS OUBLIER LES PROCHAINES INFORMATIONS SUR  » LA NUIT DES ESTHÈTES  » en 2013 !!

Laloue. Paris.

A bientôt !

LOU FERREIRA

Read Full Post »

Berthe Morisot par Nadar et à droite, par son mari E.Manet

Chers Amis, je vous l’avais annoncé le mois dernier, et beaucoup ont déjà vu cette exposition (à voir et à revoir) au Musée Marmottan Monet ! mais cette fois-ci, il me semble important de mettre en ligne le très bel article de Mademoiselle Aurore Mosnier sur son blog « Auror’ Art and Soul » consacré à cette artiste peintre d’exception.

La visite commence ici : L’exposition Berthe Morisot du musée Marmottan Monet

Le travail et les recherches de Mademoiselle Mosnier sont toujours de grande qualité, vous le savez !

Merci à tous

Lou

E.Manet et sa fille.

Read Full Post »