Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘emile vernon’

Coco Chanel.

(Un petit signe à Mademoiselle Chanel avant de lui consacrer dans les prochaines semaines un article).

Ce soir, je tiens à faire une sorte de rappel – tout en rendant hommage – aux sites et aux blogs dont je respecte absolument le travail.
Je vais rappeler l’évolution de certains d’entre eux. Je pense réellement que leurs articles, leurs idées, leur art nous épanouissent tous et que nous sommes loin d’en avoir fait le tour…! Ce site nôtre est celui qui part à la recherche des travaux de tous les amoureux fin-de-siècle (entre autre) et qui propose , je le rappelle, des activités et des réflexions esthétiques et philosophiques wildiennes sur tout ce qui se propose à nos sens.

Mais à tous nos amis également :

Tout d’abord, je salue Mademoiselle Ariane Charton qui non seulement anime avec Karen Malka des soirées littéraires à L’entrepôt à Paris, mais surtout, elle tient avec intelligence et finesse ses articles dont le dernier en date est :

blondin-lalcool-et-la-rentree-litteraire  » LES ÂMES SENSIBLES  »

Berthe Morisot.

Ensuite Mademoiselle Aurore Mosnier qui travaille avec bonheur sur toutes les expositions à ne pas manquer, et sur tous ces monuments parisiens (et européens !) que nous n’avons pas nécessairement eu l’occasion de voir ou de comprendre : voici le dernier en date ! : Le Diable bâtisseur : l’exemple du pont Valentré

(D’ailleurs, toutes les images des peintures de Berthe Morisot me permettent de rappeler que son article sur « La Morisot » est très instructif évidemment).

Berthe Morisot.

Ensuite, je vous rappelle le travail précieux de la Société Oscar Wilde Française et qui poursuit, entourée d’universitaires motivés, une route parsemée de lys en l’honneur de ce cher Oscar ! J’avais consacré cet article avec leurs références incluses : de-the-oscolars-a-la-rue-des-beaux-arts-hommage-a-oscar-wilde

Berthe Morisot.

Je suppose que vous n’avez pas non plus oublié la délicatesse du beau site épuré de Monsieur Pierre de Bonneuil, ses recherches et ses pensées voyagent toujours, il m’en tient informé : C’est ici : www.pierredebonneuil.fr

Et un article intéressant dont il vient de m’informer l’existence (une belle contribution…) :
a-journal-of-elegance-monsieur-magazine

POUR VOUS MESSIEURS ! (avant tout ?)

Et puis les dessins et autres travaux du sympathique aristocrate (ce n’est absolument pas un pléonasme) Massimiliano Mocchia Di Coggiola : Régalez-vous toujours ! : disegni

Emile Vernon.

Mon ami, le sulfureux et intransigeant Patrick Cardon qui continue d’enrichir nos bibliothèques et nos esprits avec les questions sur / et pour la littérature homosexuelle : gaykitschcamp.blogspot.fr

Berthe Morisot.

Je rappellerai l’actualité d’autres artistes et écrivains très bientôt également !

SANS OUBLIER LES PROCHAINES INFORMATIONS SUR  » LA NUIT DES ESTHÈTES  » en 2013 !!

Laloue. Paris.

A bientôt !

LOU FERREIRA

Read Full Post »

Emile Vernon, printemps à la campagne.

Chers Amis,

Une petite heure de détente et voilà j’ai eu envie de vous présenter ce peintre du XIXème siècle : Emile Vernon (1872/1919).
Lorsque j’ai cherché des documents pour vous en parler un peu, il n’y avait pas grand chose, si ce n’est un maigre article dans wikipédia. Donc avec très peu d’intérêt.
Dans cette courte présentation, l’auteur de l’article pose ces quelques lignes qui m’ont donné envie de rire ! :

« Plus académique que vraiment original, il ne connut aucun problème avec ses peintures au charme délicat et reste, aujourd’hui encore, assez méconnu. »

Traduction : Il n’y a rien de provocateur, rien de créatif, rien de transcendant. Son travail charmait peut-être la petite bourgeoisie (et encore…), mais on le laissait tranquille. Il vécut heureux et eut beaucoup de jeune filles en fleurs autour de ses gouaches, beaucoup d’argent et les quatre saisons.

Aller, je vous laisse apprécier ces quelques modèles qui, malgré l’absence totale d’imagination de ce cher Emile, me laisse pourtant ce sourire aux lèvres pour la soirée, et c’est déjà ça….

A sweet glance. Emile Vernon.

The Fancy bonnet. Emile Vernon. (je veux le chapeau)

« Dans la peau d’une muse » Emile Vernon. (torride)

Au café. Emile Vernon.

Voilà, vous trouverez ces modèles délicieux sur tous les jolis services à thé.
Et pourtant j’aime ….

A bientôt avec Zweig !!

LOU FERREIRA

Read Full Post »