Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Patrick Cardon’

Coco Chanel.

(Un petit signe à Mademoiselle Chanel avant de lui consacrer dans les prochaines semaines un article).

Ce soir, je tiens à faire une sorte de rappel – tout en rendant hommage – aux sites et aux blogs dont je respecte absolument le travail.
Je vais rappeler l’évolution de certains d’entre eux. Je pense réellement que leurs articles, leurs idées, leur art nous épanouissent tous et que nous sommes loin d’en avoir fait le tour…! Ce site nôtre est celui qui part à la recherche des travaux de tous les amoureux fin-de-siècle (entre autre) et qui propose , je le rappelle, des activités et des réflexions esthétiques et philosophiques wildiennes sur tout ce qui se propose à nos sens.

Mais à tous nos amis également :

Tout d’abord, je salue Mademoiselle Ariane Charton qui non seulement anime avec Karen Malka des soirées littéraires à L’entrepôt à Paris, mais surtout, elle tient avec intelligence et finesse ses articles dont le dernier en date est :

blondin-lalcool-et-la-rentree-litteraire  » LES ÂMES SENSIBLES  »

Berthe Morisot.

Ensuite Mademoiselle Aurore Mosnier qui travaille avec bonheur sur toutes les expositions à ne pas manquer, et sur tous ces monuments parisiens (et européens !) que nous n’avons pas nécessairement eu l’occasion de voir ou de comprendre : voici le dernier en date ! : Le Diable bâtisseur : l’exemple du pont Valentré

(D’ailleurs, toutes les images des peintures de Berthe Morisot me permettent de rappeler que son article sur « La Morisot » est très instructif évidemment).

Berthe Morisot.

Ensuite, je vous rappelle le travail précieux de la Société Oscar Wilde Française et qui poursuit, entourée d’universitaires motivés, une route parsemée de lys en l’honneur de ce cher Oscar ! J’avais consacré cet article avec leurs références incluses : de-the-oscolars-a-la-rue-des-beaux-arts-hommage-a-oscar-wilde

Berthe Morisot.

Je suppose que vous n’avez pas non plus oublié la délicatesse du beau site épuré de Monsieur Pierre de Bonneuil, ses recherches et ses pensées voyagent toujours, il m’en tient informé : C’est ici : www.pierredebonneuil.fr

Et un article intéressant dont il vient de m’informer l’existence (une belle contribution…) :
a-journal-of-elegance-monsieur-magazine

POUR VOUS MESSIEURS ! (avant tout ?)

Et puis les dessins et autres travaux du sympathique aristocrate (ce n’est absolument pas un pléonasme) Massimiliano Mocchia Di Coggiola : Régalez-vous toujours ! : disegni

Emile Vernon.

Mon ami, le sulfureux et intransigeant Patrick Cardon qui continue d’enrichir nos bibliothèques et nos esprits avec les questions sur / et pour la littérature homosexuelle : gaykitschcamp.blogspot.fr

Berthe Morisot.

Je rappellerai l’actualité d’autres artistes et écrivains très bientôt également !

SANS OUBLIER LES PROCHAINES INFORMATIONS SUR  » LA NUIT DES ESTHÈTES  » en 2013 !!

Laloue. Paris.

A bientôt !

LOU FERREIRA

Publicités

Read Full Post »

lithographie trouvée sur le site / blog : journalepicurien.com

Bonjour à tous !

Le dernier Salon Littéraire de la saison aura donc lieu le Samedi 30 Juin dès 19h 30 à Paris 5ème. (Prochain rendez-vous : le samedi 29 septembre). Pour y participer m’écrire à : liliane-lou@wanadoo.fr

Les auteurs que je recevrai avec bonheur sont :

Pascal Aquien pour évoquer Wilde : pascal-aquien-le-miroir-doscar-wilde

Nicolas Chaignot pour un thème sur « La servitude volontaire aujourd’hui «  : NicolasChaignotPhDthesisabstract.pdf

Cécile Mainardi, poétesse subtile : mainardi.htm

Et Patrick Cardon (s’il peut se rendre disponible), on ne le présente plus ! : 206

Vivement le 30 Juin !

Lithographie trouvée sur le site / Blog : alphonsedaudet.org

LOU FERREIRA

Read Full Post »

Ne vous lassez donc pas du trio « Belle époque » dont je vous ai parlé ce jour, des rééditions de Patrick Cardon et son équipe fructueuse, de Rainer Maria Rilke dont je reparlerai servi par Laurent Terzieff, inoubliable poète du geste aussi…

Et la beauté de Louise, sans cesse réinventée et habitée fait partie de l’univers de ce blog.
Je remercie Aurore Mosnier pour le contact esthétique !….
Voici une perle :

sur son site / blog : www.misspandora.fr
vous trouverez toutes les informations sur l’origine de cette photographie, et en découvrirez d’autres…. comme celle-ci :

Merci à tous ces êtres inspirés,

Lou Ferreira

Read Full Post »

Patrick Cardon et les éditeurs / auteurs de www.gaykitschcamp.com
(si le lien s’affiche mal, vous trouverez sur tous les moteurs de recherche ces éditeurs originaux).

 » Après Ressort cassé publié l’an dernier, voici Hors Sexe : le deuxième des romans publiés chez Kistemaekers en 1890, sous le titre Le Troisième Sexe. Curieusement, alors qu’un seul titre figure sur la couverture, l’éditeur belge a choisi de publier en un seul volume deux intrigues distinctes, donc deux romans.
La justice, qui a intenté une action contre le livre ne semble pas s’en être rendu compte, puisque le procureur prend ses exemples dans le premier roman et y ajoute un dernier, provenant du second, comme s’il s’agissait d’une seule et unique intrigue.
Il est vrai que les deux romans parlent de l’hésitation de genre et du refus de la stricte coïncidence du genre et du sexe. C’est ce qui irrite la justice de l’époque et c’est ce qui fait leur modernité.
Hors Sexe est un récit plus alerte et plus imagé que Le Troisième Sexe alourdi par de longs discours théoriques. C’est pour cette raison que je me suis autorisée à couper le volume, au risque de me le voir reprocher par certains puristes.
La publication de ce livre obéit aussi à un intérêt sociologique. Avec Marguerite Coppin, nous avons l’occasion de nous pencher sur l’œuvre d’une écrivain de la fin du XIXe siècle, issue d’un milieu modeste, une provinciale largement autodidacte. Dans ses livres, en creux et en plein — je veux dire dans leurs lacunes mêmes, comme dans la fiction — on voit les difficultés qu’éprouve une femme sans fortune et sans références culturelles solides, quand elle essaie de vivre et de penser autrement qu’en suivant les rails du mariage.

Marguerite Coppin est née à Bruxelles en 1867 et il semble qu’elle soit morte en Angleterre, en 1931. Elle a publié trois romans, sans nom d’auteur, chez un éditeur bruxellois sulfureux. Le procès ouvert à l’encontre du second et qui s’est terminé par un non-lieu, a permis d’établir la « paternité » des deux volumes : en 1889, Ressort cassé et en 1890 Le Troisième Sexe suivi de Hors Sexe.
Ces ouvrages ne lui ayant attiré que des ennuis, Marguerite Coppin s’est ensuite adressée à des éditeurs de province, pour des écrits plus inoffensifs. « 

Texte de Mirande Lucien

En vente aux Librairies Violette and Co et Les Mots à la bouche Paris
ou directement franco de port via paypal à gaykitschcamp@gmail.com
ou encore par chèque à QuestionDeGenre/GKC 5 rue du Pavillon 34000 Montpellier
au prix de Ressort cassé = 14 € et Hors Sexe = 9,90 €
et toujours la boutique « gaykitsch » sur Priceminister.com

Read Full Post »

Patrick CARDON a le plaisir de vous informer de la disponibilité fin avril de la réédition des Homosexualités d’un prince par Aimecoups (1907-1911) (collection Biffi)

Cette réédition est importante pour l’histoire de la très rare littérature érotique homosexuelle du tournant du XIXe au XXe siècle. Elle compléte les deux précédentes : Pédérastie passive par L.-B. (fin 1890) et Pédérastie active par P.-D. Rast (1907). Ces trois ouvrages ont en commun deux objectifs liés : l’initiation sexuelle et l’éducation à la liberté. Alors que le premier se déroule dans une école religieuse et le second à la campagne, celui-ci se passe entre gens du monde…

Tous les trois au prix de 12 € chaque

Librairies Les Mots à la bouche, Violette & co, Fnac Halles ou par paypal à gaykitschcamp@gmail.com

tél 06 03 554 566

Read Full Post »