Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Daniel Salvatore Schiffer’

schiffer

De Daniel Salvatore SCHIFFER : « Oscar Wilde, splendeur et misère d’un dandy »

Chers Amis,

Depuis le mois de Septembre 2014, le magnifique « objet d’art » qu’est le dernier livre de Daniel Salvatore SCHIFFER, connait un franc succès et il est justifié. Non seulement parce que je connais l’auteur, mais surtout parce que je l’ai lu et admiré. Le style soigné, précis et léger à la fois mais qui rappelle à quel point Schiffer a tenté d’appréhender la personnalité complexe et riche d’Oscar Wilde. Les illustrations sont un régal, et le contenu invite à de multiples interrogations sur le profil artistique, « politique » et psychologique du dandy.
On y passe du temps et ce temps-là nous fait du bien !

C’est donc à l’image de Schiffer : une élégance morale, une fidélité quant à ses engagements politiques, esthétiques et moraux et un savoir-faire pour mettre en lumière ce qu’il veut nous dire. Parce que Daniel Salvatore SCHIFFER n’est pas homme à se taire, -autant dans les compliments que dans les colères- et quand il produit un travail sur Wilde, on peut être certain (tout comme le « Wilde, qui suis-je ? » de Danielle Guérin -cf mon article- ), que c’est avec respect et prudence surtout que le dramaturge sera abordé.

schiffer 2

Daniel Salvatore SCHIFFER

Ce n’est pas sa première approche, il avait déjà beaucoup écrit et pensé sur le dandy à l’œillet vert et auteur de « l’âme de l’homme sous le socialisme » -mon ouvrage favori-, mais aussi « le portrait de Dorian Gray » ou « Salomé »…

Ce livre est beau, il est conçu avec goût, élégance et il s’adresse autant aux néophytes qu’aux connaisseurs de Wilde ( tout comme celui de Danielle GUERIN ), mais certes, les Éditions de la Martinière ont fait un sérieux investissement quant à l’esthétique du livre lui-même, c’est un autre concept.
Alors, prenez du plaisir avec ces deux livres parus dans la même période puisque avec Wilde, c’est le premier objectif visé et à viser !

LOU FERREIRA

P1020012

Publicités

Read Full Post »

Willem Jansen - Interieurstuk

Willem Jansen – Interieurstuk


Bonjour à tous !

Voilà un été comme je vous le souhaite et qui justifie mon absence sur ce blog au mois d’Août : De merveilleuses correspondances avec un jeune auteur, la correction de ma deuxième pièce cette année 2014 puisque, après « Pour L’Éternité« , va paraitre avant Décembre la dernière dont le titre m’enchante : « Les invités du Diable« .

Les contacts se font nombreux, mais la rentrée est aussi déjà là avec ces jeunes lycéens face à la philosophie….

Et Puis SURTOUT ! Je viens de terminer la lecture du XXème ouvrage sélectionné pour le prix Paris-Liège -dont je suis membre pour la seconde fois-. Certes, cela n’a pas toujours été une détente puisque ce sont en majeure partie des essais politiques ou philosophique, mais, les thèmes ne m’ont pas ennuyée et le choix des organisateurs et des maisons d’éditions : plus rigoureuse que l’année précédente ! Ouf….

Les premières délibérations se feront donc à Paris ce Lundi 8 Septembre avec Daniel Salvatore Schiffer (entre autre …!) Voir le lien :

http://www.paris-liege.be/le-jury-2014/

Voici les œuvres en image :

31n0OzzzuwL-192x300

41Tq-J9MZiL-193x300

51GSLNhb4CL-201x300

414R7WqT+-L-184x300

417hW5156aL-178x300

59663-183x300

35522052_000_CV_1_000-204x300

35925066_000_CV_1_000-204x300

9782021119831-205x300

9782130625568FS-202x300

9782213655833-X_0-188x300

9782226248558g-204x300

9782246764014-G-190x300

9782246805106-G-206x300

9782707322777-182x300

product_9782070139293_195x320-173x300

ob_1df834_o-livre-ruwen-ogien-facebook-1-172x300

keppel-copie-1-204x300

Croire_en_l_histoire_0001-188x300

Couv.-189x300

Evidemment, j’ai fait mon choix, mais chut !…..

A très vite pour le Salon Littéraire de fin Septembre…. Une étrange surprise vous attend …

LOU FERREIRA

Read Full Post »

chateaubriand images

« Chateaubriand » de Jean-Claude Berchet aux Editions Gallimard.

Chers Amis !

Je rentre à l’instant de ce merveilleux séjour à Liège, où, en tant que membre du jury pour l’attribution du prix Paris-Liège 2013, j’ai pu manifester ma joie quant au choix proclamé par notre président cette année Jacques Franck !

Si je cite le nom de Jacques Franck, c’est pour deux raisons : la première me permet de vous mettre en lien ici, un article qu’il avait rédigé (BIEN AVANT QUE LES ÉDITIONS GALLIMARD NE PROPOSENT L’OUVRAGE DE BERCHET, et parce que j’ai particulièrement apprécié sa discrétion, et son respect absolu de nos opinions diverses). Ouf ça existe !

Voici le lien : tout ce qu’il exprime sur cet ouvrage est limpide et précis :

http://www.lalibre.be/culture/livres/l-enchanteur-enchante-toujours-51b8e985e4b0de6db9c64ed1

ET la deuxième raison est qu’il est également l’auteur d’un petit ouvrage sur Oscar Wilde (les spécialistes connaissent !) : le voici :

jacques franck index


Jacques Franck  » Oscar Wilde ou le festin avec les panthères » aux éditions de la Renaissance.

Julius LeBlanc Stewart - A Supper Party

Julius LeBlanc Stewart – A Supper Party

Bien, mais il n’est certes pas le seul écrivain et artisan de ce prix littéraire que j’ai eu le bonheur de croiser : Daniel Salvatore Schiffer qu’on ne présente plus, est également à l’origine de la création de ce prix et lorsqu’il a eu la belle idée d’inviter Julia Kristeva pour une conférence en fin de journée « Osez l’humanisme aujourd’hui », (inspiré de son dernier livre : « Pulsions du temps » ). J’ai été sidérée et émue par la profondeur de ses arguments, par la beauté de son expression orale et par l’immense travail philosophique, psychanalytique et historique dont ses interventions se nourrissent sans lourdeur.

On est heureux de l’avoir croisée et entendue un jour…

http://www.kristeva.fr/pulsions_du_temps.html

Le prix Paris-Liège est, de toute évidence un des plus sérieux que la francophonie connaisse, le mieux doté, avec des choix de lectures souvent justifiés. Il me fait moins rire que d’autres « prestigieuses attributions »…
Son avenir est assuré chers Amis !

MERCI A TOUS NOS AMIS BELGES, LUXEMBOURGEOIS ET FRANÇAIS que je reverrai avec bonheur si les Dieux le souhaitent !

Pour tout savoir :


http://www.liege.be/culture/prix-litteraires/prix-litteraire-prix-paris-liege

BELLE SOIRÉE A TOUS !

LOU FERREIRA

Marcus Stone - Rêverie
Marcus Stone – Rêverie

Read Full Post »

PIERRE   De Bonneuil - Oscar Wilde

Portrait de Wilde par Pierre de Bonneuil


Chers Amis,

j’ai eu l’occasion d’évoquer sur ce site, la pertinence et la délicatesse des propos de Pierre de Bonneuil, dès qu’il s’agit de rappeler la pose et la prose des dandies d’excellence.

A priori, cette expression pourrait surprendre parce qu’elle semble ne rien signifier de précis… Pourtant, Pierre de Bonneuil évolue avec une conjugaison de rigueur et de bonheur nécessaire à chaque portrait qu’il nous propose, et 2014 verra la publication de deux ouvrages sur le Dandysme (entre autre… Mais shut …)

Evidemment, Oscar Wilde demeure dans son « sillage », (ne serait-ce que par la qualité de son trait offert ci-dessus), et aujourd’hui, il nous propose de rappeler les circonstances qui ont tenté Oscar Wilde vers la Franc-Maçonnerie.
La journée est belle sur les bords de Loire, prenez un thé, et lisez le texte ci-dessous :

« Oscar Fingal O’Flahertie Wills Wilde (qui a abandonné ses autres prénoms en 1877 ) est né à Dublin, en Irlande, le 16 Octobre 1854 et dès le plus jeune âge a montré toute la promesse de devenir un universitaire impressionnant. En 1871, il a été admis au Trinity College, à l’université de Dublin et a remporté une bourse qui l’a mené directement de l’Irlande au Magdalen College, à Oxford, en Octobre 1874. Il avait à peine 20 ans.
Diverses personnes ont influencé son avenir à bien des égards. Parmi eux se trouvaient Walter Pater, John Addington Symonds et John Ruskin. Il était aussi en bon terme avec le prince Léopold, sixième fils de la reine Victoria, et cette connaissance encouragea son introduction à la franc-maçonnerie.

PIERRE  Installation du Prince Leopold

Installation du Prince Leopold

Le prince Léopold était un maçon accompli. C’était le prince de Galles, futur roi Edouard VII, qui avait proposé, en 1874, le Prince George Duncan Albert Léopold, duc d’Albany pour l’initiation à l’Apollo University Lodge n ° 357, alors qu’il était encore étudiant à Christ Church. En 1875, il a été nommé Vénérable Maître de la Loge et Grand Maître Provincial pour Oxfordshire.
Oscar Wilde se serait senti en terrain familier quand son collègue John Edward Courtenay Bodley s’approcha de lui, en vue de rejoindre l’Apollo University Lodge n ° 357. Bodley a été très impliqué dans l’administration maçonnique. Il était le responsable de plusieurs bals et a été nommé secrétaire junior de l’Apollo Lodge University, directeur des cérémonies de la Churchill Lodge et devint plus tard le Grand Secrétaire de la province de Oxfordshire.

Le 16 Février 1875, ce cher Wilde a été proposé à l’Apollo University Lodge par Sinclair Frankland Hood du Magdalen College et appuyé par John Edward Courtenay Bodley. Le scrutin s’est déclaré en sa faveur. Dans son journal, Bodley écrit: Williamson & Wilde – déjeuner à la Mitre. W. a été subjugué par les symboles. 3 ème degré …
Voici des échanges qui correspondent à la première cérémonie de sacrement :
Vénérable Maître : Quel est le mot ?
Premier Conspirateur : Nabat …
VM : La réponse ?
2e C : Kalit …
VM : Quel heure est-il ?
3e C : L’heure à souffrir …
VM : Quel jour ?
4e C : Le jour de l’oppression …
VM : En quelle année ?
5e C : L’année de l’espoir …
VM : Combien sommes-nous ?
4e C : dix, neuf et trois …

PIERRE  Certificat Maçonnique de Wilde

Certificat Maçonnique de Wilde

La carrière maçonnique d’Oscar Wilde couvrit une période de quatre ans. Elle était comme une seconde nature de son caractère. Il était fasciné par les degrés.
Les Officiers portaient un ensemble promu par le jeune étudiant : culotte courte, queue de pie, cravate blanche, bas de soie et des chaussures comme ils l’ont fait pendant deux siècles.

PIERRE  Photographie de Wilde en tenue Maçonnique

Photographie de Wilde en tenue Maçonnique

L’ordre semble aussi avoir mis en évidence la série des dépenses qui causa une certaine gêne. À trois reprises, il a été convoqué devant la Cour du chancelier où l’action a été intentée contre lui pour non-paiement de dettes. Elles impliquaient l’achat d’insignes maçonniques.

En mai 1897, Robert Ross lui demanda – dans une lettre – s’il avait rencontré des francs-maçons en prison, à laquelle Oscar répondit :
Yes, it was very terrible. As I was walking round the yard one day I noticed that one of the men awaiting trial was signaling to me by Masonic sign. I paid no attention until he made me the sign of the widow’s son, which no mason can ignore. He managed to convey a note to me. I found he was in for fraud of some kind and anxious that I should get my friends to petition for his release. He was quite mad, poor fellow. As he would always insist on signaling and I was afraid the warders would get to notice it, I persuaded Major Nelson to let me wear black goggles until he was convicted and sent to Portland.


Une version alternative se trouve dans le livre de Robert Sherard – The Real Oscar Wilde – publié en 1917
:

It was toward the end of my time and one day as I was walking round and round the prison yard at stranger to me. I could see from his clothes – he was not in prison dress – that he was a prisoner on remand. I took no notice of him at first because at the time I was on the Governor’s good books, Major Nelson had been very kind to me and I did not want to get reported for communicating with another prisoner in the exercise yard. It is a grave offence,. I had been punished once before. But when he had again attracted my attention he made that Masonic sign to me which is known as The Sign of the Widow’s Son. Which is an appeal from one brother mason to another when in direct distress which cannot be disregarded under any circumstances and must be responded to.

So I was obliged to respond to the man and very fortunately escaped attracting the attention of the warders, but I was determined not to run the risk again, especially as it was quite out of my power to help the brother mason. I asked to see the Governor after I got back to my cell and I told him how I was placed between my desire not to break the prison regulations and my pledged duty to my order. I did not, of course, indicate in any way who was the man who had signalled to me. And a ruse was decided upon. If my eyes were bad and I couldn’t see well I could not be expected to respond to Masonic signals.

So next time I went out to exercise I had been fitted by the prison doctor with a pair of dark blue goggles, and after that the man left me alone. »

Ce manuscrit est dédié à Lou Ferreira, Michel Setan et Daniel Salvatore Schiffer.
© Pierre de Bonneuil – 2013.

AVEC NOS REMERCIEMENTS

LOU FERREIRA

lou 3

Read Full Post »

LE PRIX LITTERAIRE PARIS / LIEGE 2013 !

Eugène Grasset - Juillet


Eugène GRASSET . Juillet.

Chers Amis,

Le philosophe et dandy Daniel Salvatore Schiffer m’a proposé il y a quelques semaines de faire partie du Jury littéraire Paris / Liège 2013.

Non seulement c’est un honneur, mais c’est surtout un bonheur ! La remise du prix aura lieu Le 17 Septembre 2013 et le jury sera composé de 9 auteurs ( 4 Français, 4 Belges et 1 Luxembourgeois).

Je peux vous assurer que la cordialité et la rigueur de nos voisins Belges est tout ce que je rêvais de croiser enfin ! De belles rencontres en perspectives …

Voici la liste des ouvrages sélectionnés :

Aimer (quand même) le XXIe siècle de Jean-Louis Servan-Schreiber chez Albin Michel
Chateaubriand de Jean-Claude Berchet chez Gallimard
Enquête sur des Modes d’Existence de Bruno Latour chez La Découverte
Fukushima, Récit d’un désastre de Michaël Ferrier chez Gallimard
La Conscience métisse de Daryush Shayegan chez Albin Michel Bibliothèque Idées
La Fin du Village de Jean-Pierre Le Goff chez Gallimard
L’Etoile jaune et le Croissant de Mohammed Aïssaoui chez Gallimard
L’homme simplifié – Le syndrome de la touche étoile de Jean-Michel Besnier chez Fayard
L’Islam au coeur de nos villes de Jean-Michel Corre chez Couleur livres Question de Société
Misère de la Pensée économique de Paul Jorion chez Fayard
Passions. La Princesse de Clève de Jean-Michel Delacomptée chez Arléa – Diffusion Seuil
Pierre Benoit. Le romancier Paradoxal de Gérard de Cortanze chez Albin Michel
Que diraient les animaux si … on leur posait les bonnes questions de Vinciane Desprest chez Les Empêcheurs de penser en rond
Remake de Jean Imbeault Editions l’olivier penser/rêver
Une autre existence – La condition animale de Florence Burgat chez Albin Michel
Une autre vie est possible de Jean-Claude Guillebaud chez L’Iconoclaste

Toutes les informations essentielles sont ici : http://www.paris-liege.be/node/1

Léon Bonnat - Portrait de Victor Hugo

Léon Bonnat – Portrait de Victor Hugo

La presse s’en fait régulièrement l’écho (par exemple l’année dernière Jean-François KHAN et Michel ONFRAY étaient les invités d’honneur et conférenciers de ce prix). Le maire de PARIS, Bertrand Delanoé s’y est associé :

 » Le Maire de Paris, Bertrand Delanoë, souligne qu’il est « naturel d’exprimer l’amitié entre nos deux villes par un grand évènement célèbrant la culture francophone ». Avec la somme de 10 000 euros accordée au lauréat, le « Prix Paris-Liège » devient le concours littéraire le plus important en francophonie, tous genres confondus »

( http://www.todayinliege.be/Nouveau-Prix-Litteraire-Paris.html )

Je vous donnerai d’autres informations – autorisées- à venir, et vous serez informés bien entendu de la désignation du Lauréat.

A très bientôt à tous !

LOU FERREIRA

2013_03_02_lou_ferreira_ccalais_3751_rt

Lou FERREIRA. Dans son bureau. Photo Christine CALAIS

Read Full Post »

Chers Amis, la soirée fut chaleureuse, enjouée et passionnante avec Monsieur Schiffer qui nous a présenté un exposé sur le dandysme. La profondeur de ses réflexions étaient bien plus évidente encore par le biais de sa conceptualisation du sublime… Je reparlerai de cet ouvrage.
Je tenais simplement ici, à vous présenter deux photographies amusantes de la soirée (il y en aura d’autres !), mais il est évident que le XXIème siècle est agressif…. Ces voitures….(entre autre !)
Mais bon, l’association wildienne prend de l’ampleur et à ce rythme, nous pourrons festoyer et danser l’année prochaine dans un lieu qui se prête à cette « évasion » d’un soir….

Merci à tous mes invités, ils ont été si courtois et de belle humeur…

Lou

Aurore Mosnier et Lou

Daniel Salvatore Schiffer entouré de quelques convives…. Et nos anachronismes. Mais nous étions « ailleurs » pourtant….

Read Full Post »

Chers Amis,

La clôture vient d’être faite et la liste des invités est désormais complète ! Si j’ai oublié l’un de vous dans mon courrier de cet après-midi (pour les renseignements pratiques), alors que vous vous étiez inscrit, n’hésitez pas à me contacter sur mon mail : liliane-lou@wanadoo.fr

Je vous rappelle que je recevrai Daniel Salvatore Schiffer pour dédicacer son très bel ouvrage sur le Dandysme et la création de soi….

Photo de couverture empruntée au site : decitre.fr

Read Full Post »

Older Posts »