Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Patrick Tudoret’

Chez Tortoni par Ed. Manet

Nos amis Patrick Tudoret et Thibaut d’Anthonay viennent de me faire parvenir ce communiqué à propos de deux prix remis le 19 Juin 2012. Le prix Tortoni est attribué à un écrivain de talent (et sans pédanterie, ni petits arrangements entre amis), et le prix « tortignole » est l’équivalent du « Gérard » de la télévision, donc d’un ouvrage considéré comme ayant des qualités moindres (pour rester délicat…).

Leur initiative me parait stimulante, voici le communiqué, et ensuite une petite vidéo annexe :

COMMUNIQUÉ

La remise des 4èmes
Prix littéraire Tortoni – la Bûcherie et Prix Tortignole
a eu lieu le 19 juin 2012
au café-restaurant « la Bûcherie », 41, rue de la Bûcherie, Paris 5ème

« Le prix Tortoni 2012, doté de 1 500 euros, a été décerné à Jorn de Précy (alias Marco Martella) pour son livre « Le jardin perdu » (Actes Sud). « Un court mais précieux recueil de moraliste, frotté à la plus belle inspiration, de celles qui nous élèvent vers une morale de vie, à la fois épicurienne et romantique au vrai sens du mot, pleine de justesse sur le désenchantement du monde et l’exil des dieux ».
Rappelons que, créé en 2009, le prix Tortoni – la Bûcherie récompense un livre paru dans l’année écoulée, dont la grande qualité a semblé au jury trop ignorée des médias…

Le prix Tortignole, prix ironique “d’encouragement dans l’art bien difficile des Belles Lettres…” – remis à un livre, publié dans l’année écoulée, dont la large promotion dans les médias a paru quelque peu disproportionnée au jury… – a, lui, été décerné à Jean-Paul Enthoven pour “ l’hypothèse des sentiments  » (Grasset).

Le jury est composé de : Patrick Tudoret, Président ; Thibaut d’Anthonay, Vice-président ; Jean-Luc Douin ; Christophe Ferré ; Pierre-Robert Leclercq ; Pia Petersen ; Thibaut de Saint Pol ; Joël Schmidt et Jérôme Saillard, Secrétaire général. »

Une petite vidéo du jour :

xdt23x_prix-tortoni-et-tortignole_news

A lire donc !

L.F

Publicités

Read Full Post »

A tous :

La Société Oscar Wilde se joint à nous pour vous rappeler une lecture qui plaira très certainement ! :

Celle d’une rencontre fictive mais fort précieuse entre Jean Lorrain et Oscar Wilde.
Voici ce que les auteurs Patrick Tudoret et Thibaut D’Anthonay (dont j’ai déjà évoqué le travail dans un de mes articles) vous proposent le lundi 18 juin à 18h
:

« J’ai le plaisir de vous inviter à une lecture de la pièce L’Entrevue de Taormine, Oscar Wilde – Jean Lorrain (co-écrite avec mon ami Thibaut d’Anthonay. Pour plus d’infos, voir ci-dessous) le lundi 18 juin prochain à 18h précises (accueil à 17h45) à L’Espace Cardin, 1-3 avenue Gabriel, 75008 Paris.
Avec :

dans le rôle d’Oscar Wilde : Philippe Magnan Philippe_Magnan)
dans le rôle de Jean Lorrain : Benoît Solès Benoît_Solès)

MERCI DE BIEN VOULOIR ME CONFIRMER VOTRE PRESENCE A CETTE ADRESSE MAIL. : patrick.tudoret@free.fr

Tout au plaisir de vous voir à cette occasion.
Très cordialement,
Patrick Tudoret.
06 11 33 07 67

Le propos :

À travers la fiction de retrouvailles fortuites entre Oscar Wilde et Jean Lorrain (ils ont réellement séjourné chez le même hôte à Taormine, à quelques semaines d’écart, cette année-là), deux « monstres sacrés » de la Belle Époque qui se fréquentèrent sans pour autant se lier d’amitié, L’Entrevue de Taormine met en scène la confrontation de deux écrivains de premier plan. Malgré leurs multiples convergences de vue, leur trajectoire respective, à ce stade de leur existence, les situe alors aux antipodes l’un de l’autre. Libéré depuis quelques mois du bagne où il a purgé deux ans de travaux forcés en raison de son homosexualité, Wilde entame une lente déchéance qui consommera sa ruine en tant qu’homme et artiste. D’un an son cadet, journaliste célèbre, Lorrain est sur le point d’atteindre à la consécration littéraire, ce qu’il ambitionne par-dessus tout. Malgré leurs similitudes, ces deux personnalités s’affrontent dans une joute oratoire dont l’enjeu crucial n’est autre que celui de leur devenir, au cours des quelques années qu’il leur reste à vivre.

Par-delà le thème de la persécution dont fit l’objet l’homosexualité en Europe jusqu’à une époque récente, L’Entrevue de Taormine se voudrait un plaidoyer en faveur des différences entre les individus ; de la liberté d’être soi-même, de vivre, d’aimer et de créer selon ses goûts, au sein de sociétés normatives et souvent répressives ; de l’épanouissement de l’artiste, dernier porteur des valeurs humanistes menacées de destruction par nos sociétés matérialistes.

Les auteurs :
Docteur ès Lettres, Thibaut d’Anthonay est un spécialiste de la littérature « Fin de siècle » et de l’œuvre de Jean Lorrain en particulier. Il est l’auteur de sa biographie : Jean Lorrain, Miroir de la Belle Epoque (Fayard) – Bourse Goncourt de la biographie et Prix Marcel Thiébaut de la Société des Gens de Lettres 2005 – et d’un essai : Jean Lorrain, Barbare et esthète (Plon, 1991). Secrétaire général de la Société des Amis de Jean Lorrain, on lui doit aussi la réédition de plusieurs œuvres de celui-ci.

Patrick Tudoret est l’auteur d’une quinzaine de livres – romans, essais, récits – parus notamment aux Editions de La Table Ronde (Groupe Gallimard) et d’une pièce de théâtre Les Hauts plateaux, jouée au Théâtre Rive Gauche à Paris en 2006. Docteur en Sciences Politiques de la Sorbonne, il est également chercheur en sociologie des médias. Son récent essai L’Ecrivain sacrifié, Vie et mort de l’émission littéraire lui a valu, en 2009, le Grand Prix de la Critique Littéraire et le Prix Charles Oulmont de la Fondation de France. »

Voici un lien fort utile : index.php?option=com_content&task=view&id=93&Itemid=99

Dernière information de la journée : Pascal Aquien, qui nous a offert un article sur Wilde hier, sera présent au prochain Salon Littéraire du Samedi 30 juin pour un exposé sur le poète

A bientôt !

Lou Ferreira

La tasse de thé. Berthe Morisot

Read Full Post »

Patrick Tudoret
(Photo extraite du lien : letelegramme.com )

J’ai eu le bonheur de croiser la route de Patrick Tudoret (qui a co-écrit avec Thibaut D’Anthonay , une pièce de théâtre « L’entrevue de Taormine ») et que certains ont eu le plaisir d’écouter lors de la fête du « Wilde Day » en Janvier 2011…
J’aurais pu vous parler de son reccueil de poésie qui vient de paraitre, mais le lien que je vous propose ci-dessous le fait avec une limpidité qui me touche :

Tudoret Patrick Le soir des péninsules

Je reviendrai sur cet auteur délicat lorsque j’aurai le plaisir de parler de Jean Lorrain, grâce à la pièce de théâtre qui va bientôt être montée (une rencontre entre Wilde et Lorrain….)
Pour cette information, commençons par cet ouvrage de Thibaut d’Anthonay … Cela vous dit quelque chose ?


Couverture extraite du lien : livre.fnac.com

Prenez du plaisir alors !

Lou

Read Full Post »