Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘poésie’

Rainer Maria Rilke

Qui n’a pas lu « Lettres à un jeune poète  » ? Ecouter et lire uniquement ce texte (pour faire connaissance avec Rilke), c’est se souvenir de ses conseils poétiques, artistiques et humains pour recevoir l’art dans toute sa violence et sa nudité.
Les œuvres de Rainer Maria Rilke sont honorées et au service de nous tous grâce à la fondation qui porte son nom et dont le travail est simplement remarquable… (cliquez sur ce petit lien) : fr

Je reparlerai de lui très bientôt.

Et puis… Laurent Terzieff… Ce génie de l’interprétation et de l’incarnation des failles humaines et des mots d’auteurs, a pu lire, quelques temps avant sa disparition (en 2010), des poèmes de Rilke : jamais un être n’aura fait une telle unanimité quant à son art..
Je l’ai rencontré à deux reprises en 2008 pour lui remettre le texte d’un philosophe, et je n’invente rien : lorsqu’il s’est approché de moi avec un respect évident, il émanait de lui une aura, une douceur pourtant douloureuse qui exigeait une pudeur et le devoir de se remettre en question. Ni Rilke, ni Terzieff n’ont savouré leur art avec quiétude : leur intransigeance appelait beaucoup d’humilité… Terzieff nous manque beaucoup. Le comédien Jean Rochefort a dit (en substance) le jour de ses funérailles :  » il a tout donné pour l’art alors qu’il pouvait faire une carrière internationale au cinéma. Il n’a trahit aucun de ses principes, moi oui, et j’en éprouve du mépris pour moi-même « .

Merci à tous ces artistes sans lesquels on ne peut vivre…

lien : livre.fnac.com

Et aussi :

Merci…

Lou. F

Publicités

Read Full Post »

Patrick Tudoret
(Photo extraite du lien : letelegramme.com )

J’ai eu le bonheur de croiser la route de Patrick Tudoret (qui a co-écrit avec Thibaut D’Anthonay , une pièce de théâtre « L’entrevue de Taormine ») et que certains ont eu le plaisir d’écouter lors de la fête du « Wilde Day » en Janvier 2011…
J’aurais pu vous parler de son reccueil de poésie qui vient de paraitre, mais le lien que je vous propose ci-dessous le fait avec une limpidité qui me touche :

Tudoret Patrick Le soir des péninsules

Je reviendrai sur cet auteur délicat lorsque j’aurai le plaisir de parler de Jean Lorrain, grâce à la pièce de théâtre qui va bientôt être montée (une rencontre entre Wilde et Lorrain….)
Pour cette information, commençons par cet ouvrage de Thibaut d’Anthonay … Cela vous dit quelque chose ?


Couverture extraite du lien : livre.fnac.com

Prenez du plaisir alors !

Lou

Read Full Post »

Avant de trouver un peu plus de temps pour écrire sur Verlaine, j’ai pensé à Léo Ferré.
Vous pourriez vous demander « pourquoi elle nous promène entre la grâce d’un Wilde immortalisé sur une toile, et cet être chevelu et grimaçant, anarchiste de surcroit ? »

Et pourquoi pas ?

J’avais 17 ans lorsque j’ai écouté pour la première fois Léo Ferré et c’était « Âme te souvient-il  »

Et voilà, j’ai enfin décidé de lire un nombre fou de poètes -pas assez relus, je dois vous l’avouer-. Mais, grâce à cette mélodie, ce texte magnifiquement tendre et sensuel, j’ai eu envie de remercier Léo Ferré pour avoir proposé la poésie aux adolescents qui ont malheureusement souvent d’autres préoccupations…On n’est pas sérieux.

Et puis j’ai vu Léo chanter sur scène ses propres textes, c’était une force. Le 14 juillet 1993, il est parti et je n’ai pas aimé ça.

Verlaine, Rimbaud, Villon ou Baudelaire sont avec lui et c’est une belle idée….

Voici un site où vous trouverez des informations utiles sur Léo Ferré : index.html

Et un autre sur Verlaine pour passer le temps…. :
paul-verlaine

Photo trouvée sur ce lien : junglekey.fr

Read Full Post »